OÙ SONT LES CASINOS EN LIGNE DE FR ?

Casinos Français en Ligne FR

Après l’ouverture des premiers casinos dans les stations balnéaires, thermales et de santé dans le but de développer le tourisme, approuvée par les électeurs le 15 juin 1907, les amateurs de jeux parisiens de l’époque attendent impatiemment de pouvoir s’adonner à leurs jeux favoris. (A noter que l’ouverture de tels établissements à proximité des stations thermales est limitée à la saison estivale, période prisée par les étrangers fortunés venus se faire soigner). Mais non ! En 1919, une loi est promulguée, interdisant les jeux de paris à moins de 100 km de Paris.

La ville thermale d’Enghien-les-Bains, située à 25 km de notre belle capitale, obtient une dérogation en 1931, mais sans le jeu de boule. À ce jour, elle reste la seule exception et le seul casino de la région parisienne.

AUJOURD’HUI – EN FRANCE

On compte aujourd’hui près de 200 établissements en France, un record européen. Parmi eux, les casinos Barrière, les casinos Partouche et les casinos Joa, représentent les plus grands groupes d’exploitants de casinos français.

À Paris, les huit Clubs de jeux (Club Pierre Charron, Paris Élysée Club, Club Barrière 104, Club Joa, Club Circus, Club Montmartre, Imperial Club et Club Berri) vous permettent de vous adonner au Poker et aux jeux traditionnels : Texas Hold’em, Omaha, Poker 21 (ou Blackjack à la parisienne), Punto Banco, Ultimate Poker, 3-Card Poker et Stud Poker.

Pour jouer à la roulette et aux machines à sous, qui ne sont pas autorisées dans les clubs de jeux à Paris, vous n’avez pas d’autre choix que de vous rendre dans un casino.

Inventée à San Francisco en 1887 par Charles Frey, la machine à sous a connu un immense succès dans les années 1920. À l’époque, elle se composait de trois bobines, avec cinq symboles différents (un cœur, un pique, un diamant, une cloche et un fer à cheval). Autorisées seulement en 1986 en France, les machines à sous ont dû attendre 1992 pour s’infiltrer dans tous les casinos du pays.

Les origines de la roulette sont un peu plus floues. On sait qu’elle est apparue au milieu du XVIIe siècle. Plusieurs théories reviennent régulièrement. Selon la plus fréquente, il s’agirait de l’invention du mathématicien et philosophe français Blaise Pascal, qui aurait été influencé par les jeux de Biribi italien et de Roly-Poly anglais de l’époque.

En 1860, lorsque les jeux d’argent ont été légalisés à Monte-Carlo, la roulette a connu un énorme succès, d’abord en Europe, puis aux États-Unis.

L’HISTOIRE DES CASINOS DANS LE MONDE

À l’origine, au XVIIe siècle, un “casino” était une petite maison, en Italie du Nord, située dans des zones éloignées des villes. Au milieu de nulle part, c’était l’endroit idéal pour vivre paisiblement ses journées, loin d’un monde qui change. C’est à Venise, à partir de cette époque, que le nom “ridotto”, qui peut se traduire par “recoin”, a été appliqué à l’espace dédié dans une maison où l’on joue à des jeux de société, voire à des jeux d’argent : une salle de jeux.

Mal transformé populairement, “un ridotto” est devenu “une redoute” à partir du 18e siècle. De telles salles, avec de nombreux jeux de table, se multiplient en Italie, en Autriche, en Allemagne et en Angleterre.

À partir de 1780, le terme “casino” sera utilisé à l’échelle européenne, puis mondiale, pour désigner ces salles de jeux, grâce aux Britanniques qui voient dans l’Italie une destination de voyage à la mode à cette époque.

Le terme “maison de jeu” prend un nouveau sens en français en 1850, entendu dans le sens de “club de gentlemen”, parfois même de “maison de plaisir”.

La floraison de ces établissements de jeux s’étendra en Europe et aux Etats-Unis, dont les saloons seront les premières salles de jeux, puis en Asie, et ils deviendront peu à peu les casinos que nous connaissons aujourd’hui, chacun ayant sa propre réglementation nationale.

Capitale mondiale des casinos, Las Vegas et ses établissements phares, tels que le Rio (cadre des célèbres WSOP), le Bellagio, le Mirage, le Wynn, et bien d’autres, sont aujourd’hui une Mecque pour tous les amateurs de jeux. Atlantic City est également une destination populaire aux États-Unis. Depuis une dizaine d’années, Macao (le Las Vegas de l’Asie) est devenu une destination phare à ne pas manquer, grâce à ses jeux et tables aux limites les plus élevées du monde. Au point de détrôner Las Vegas ? L’avenir nous le dira.

Follow me!